l’interview de Nicolas, gestionnaire back-office chez Delane SI

A la rencontre de celles et ceux qui font Delane SI…

Nous avions fait connaissance avec Estelle, responsable du recrutement chez Delane SI, qui nous avait détaillé ses missions et son quotidien professionnel. Aujourd’hui, changement de cap : nous partons à la découverte du métier de gestionnaire back-office, au travers de Nicolas. Il occupe ce poste chez un client de Delane SI, et se livre sur son parcours, ses missions, activités et ses aspirations.

L’occasion d’échanger sur sa vision personnelle de l’univers professionnel et spécifiquement du consulting.

Nicolas, gestionnaire Back-Office

Back-office ? Un métier aux missions très variées

Bonjour Nicolas, peux-tu te présenter en quelques mots et relater ton parcours ?

Je suis arrivé chez Delane SI depuis environ 1 an et demi. J’occupe un poste de Consultant Gestionnaire back-office chez un client de Delane SI, Natixis, dans un service de supervision des paiements. En parallèle, depuis novembre 2017 j’effectue un suivi avec des collaborateurs de Delane SI.

A l’origine, je suis diplômé d’un Brevet technicien dessinateur maquettiste option cartographie… Je n’étais donc pas pré-destiné à travailler en tant que back-office… ou même tout simplement dans le secteur bancaire ! Je me suis lancé dans un DUT en Statistique et Informatique afin d’acquérir des bases solides en statistiques. En effet, je m’intéressais à la Géomatique (un mix de cartographie et de statistiques, pour résumer sommairement).

Finalement, tout ne s’est pas passé comme prévu et je me suis réorienté vers un DUT GEA en alternance. C’est d’ailleurs dans ce cadre que j’ai commencé à travailler chez Natixis en back-office. Par la suite, j’étais désireux d’obtenir une première expérience en Front Office. Je me suis donc investi dans une licence pro banque, orientée gestion de clientèle, en alternance. Lorsque j’étais en agence chez BNP Paribas pendant environ 1 an, j’ai poursuivi sur un master pour être à l’origine conseiller professionnel avant de l’interrompre. Par la suite, j’ai pu occuper un poste en agence chez LCL, avant de me rendre compte que cela ne me convenait pas forcément de façon optimale… Sans parler du fait que ces postes tendront à se réduire dans les années à venir ! J’ai donc pris la décision de repartir en back-office, et c’est à ce stade que j’ai été démarché par Delane !

carrière

Quelles ont été les principales difficultés rencontrées dans ton parcours ?

Cela a été de savoir ce que je voulais faire dans ma vie. Il m’a fallu prendre conscience qu’une orientation choisie n’est pas forcément la bonne… J’ai eu l’occasion, et la chance, de pouvoir changer de voie à plusieurs reprises. Toutefois, il est difficile de concevoir qu’on s’est mal orienté. Il faut pouvoir relativiser et capitaliser en considérant les rencontres et tous les apprentissages que l’on a pu faire. Et ce, même s’il peut nous arriver de remettre en cause leur utilité à l’instant T en fonction des circonstances.  On ne sait pas de quoi demain sera fait !

Aujourd’hui, en quoi consistent tes missions et ton quotidien ?

Mes missions au sein de la Supervision des Paiements sont diverses et très variées.

Si l’on devait synthétiser l’activité, je dirais qu’il s’agit d’un service de contrôle. Nous sommes là pour nous assurer que tout fonctionne au niveau des plateformes d’émission et de réception des virements unitaires. En parallèle, nous avons plusieurs missions telles que des retours de fonds, notamment.  Il est également question de gérer les réceptions et les émissions pour différentes banques clientes, de traiter les demandes clients.. Nos missions consistent aussi à mettre à jour divers processus, et à détecter et gérer des incidents.

Et si tu nous parlais un peu de ton équipe et de son organisation ?

Dans l’équipe, nous sommes douze. La particularité de ce service est que l’on doit être présent sur une plage horaire assez importante, de 07 à 19h. Ceci est directement lié à notre activité de supervision. De ce fait certaines personnes vont assurer des permanences le matin, d’autres, le soir.

équipe

Vigilance et réactivité

 

Quels sont selon toi, les traits de personnalité te permettant d’être performant sur tes missions de back-office ?

Les premier mots qui me viennent à l’esprit sont la vigilance et la réactivité.

Le moindre incident doit être détecté rapidement. Nous devons informer les clients au plus vite. En effet, les impacts peuvent être très importants et avoir des répercussions sur de multiples clients ou bénéficiaires. Il faut bien évidemment faire preuve de rigueur dans chaque mission à accomplir.  Nous traitons des paiements aussi bien en émission ou en réception : cela reste un élément sensible ! Enfin, notre activité nécessite d’être organisé. Ainsi, nous avons plusieurs missions à effectuer. Tout doit être fait dans les temps impartis, les contraintes des permanences obligent l’équipe à effectuer une rotation sur le traitement de l’activité. Elle doit aussi suivre un planning bien précis, de ce fait ce n’est pas toujours la même personne qui traite la même mission chaque jour.

organisation

Qu’est-ce que tu préfères dans ton travail ?

Notre service est en relation avec différents services au sein de la banque, ainsi qu’une multitude de clients. Ce que je trouve très intéressant, c’est l’occasion de savoir ce qui se fait ailleurs et d’avoir des contacts. L’activité sensible de notre service est d’autant plus intéressante, les paiements que l’on traite représentent parfois des montants élevés. En fait, il y a beaucoup de choses à savoir sur les paiements, que nous traitons par ailleurs dans différentes devises. Certaines d’entre elles peuvent nécessiter des traitements particuliers.
La diversité des missions que nous nous sommes amenés à accomplir est une chose importante, selon moi. Cela évite de tomber dans une certaine routine professionnelle, déjà. De plus, il faut du temps avant de maîtriser toutes les activités du service : de quoi découvrir et apprendre avant d’avoir fait le tour de son poste !

Pourquoi avoir choisi Delane SI pour ta vie professionnelle ?

Delane SI m’a donné l’opportunité de retourner en back-office, et surtout de découvrir le consulting. Le consulting est pour moi une réelle opportunité, je n’aime pas stagner, avoir le sentiment de faire du sur-place. Du moins dans le milieu professionnel ! Le fait de pouvoir changer de mission tous les 2 à 3  ans est un avantage considérable. C’est aussi l’occasion de monter rapidement en compétences et ce, sur différents sujets ou domaines.

opportunités

Comment s’est passé l’intégration dans l’entreprise et sur ton poste ? Ce n’est pas toujours simple d’être consultant déplacé chez le client…

Très bien !

Je connaissais déjà l’entreprise et le lieu de travail. En fait, j’y avais déjà passé deux ans. Pour les différences principales : je suis cette fois-ci externe. Ce qui, en soit, change beaucoup de choses sur le fond, mais on s’y acclimate parfaitement.

D’ailleurs, l’intégration sur le poste s’est très bien passée ! L’équipe était vraiment accueillante, je remplaçais un consultant de chez Delane SI. Tout ça m’a permis de m’intégrer facilement et de voir le fonctionnement du service et de l’équipe.

Que considères tu –être ton plus grand accomplissement professionnel ?

Je suis encore au début de ma carrière, donc je dirais qu’il est à venir.

Mon objectif ? C’est de pouvoir manager une équipe, tout en restant opérationnel. Pour le moment, je n’ai pas encore les diplômes ni l’expérience . Cela dit, je reste confiant sur les évolutions possibles dans le milieu professionnel et surtout en consulting !

D’ailleurs, le dernier livre que j’ai pris s’intitule Le management pour les nuls. Même si je ne l’ai pas encore terminé, ce que j’en ai lu me conforte dans ma façon de voir le management. In fine, j’espère vraiment pouvoir atteindre un poste avec une part importante de management. Et être amené à faire évoluer une équipe !

L’important est d’être déterminé et de savoir ce que l’on veut.

objectifs

Et personnel ?

Mon changement d’orientation est un accomplissement pour moi. Le fait d’être arrivé où j’en suis aujourd’hui est une réussite ! Indéniablement, le milieu professionnel est pour moi un élément très important pour l’épanouissement personnel.

Quels sont, à tes yeux, les éléments clefs d’une évolution pro optimale ?

Tout dépend de l’objectif qu’on se fixe. Il est aujourd’hui possible de s’orienter vers plusieurs voies. On peut changer de parcours, partir à la découverte de l’inconnu. Je pense que l’important est d’être confiant dans ce que l’on fait. Et, bien sûr, déterminé à réussir. Il est évident que tout ne se passe toujours comme on le souhaite ! Mais il faut pouvoir tirer avantage de chaque situation. Qu’elle soit bonne, ou mauvaise. La chance est un facteur important selon moi dans le monde professionnel. Il faut saisir les opportunités quand il y en a, et ne pas avoir peur de changer pour évoluer et monter en compétences.

Aujourd’hui, tu es également très actif dans l’accompagnement de collaborateurs. Quels conseils donnerais-tu à de jeunes recrues ?

Si je peux leur conseiller une chose : c’est de ne pas se limiter dans leurs objectifs professionnels ou personnels. Et qu’il ne faut pas avoir peur du changement. La vie professionnelle est longue. Et nous travaillons globalement cinq jours sur sept. Il est primordial de se sentir à l’aise dans son travail, et surtout avec son équipe.

management

As-tu un mantra, ou une philosophie à nous partager ?

Même si cela peut faire cliché, je dirais « ne jamais abandonner ».

Notre parcours est rarement linéaire.  Nous rencontrons aussi bien des difficultés dans le milieu privé et professionnel. Chaque personne réagit différemment… Mais il faut trouver la force de rebondir sur chaque situation.

Un conseil pour des candidats en processus avec Delane SI pour un recrutement ?

S’accrocher. En effet, car le processus en soit peut sembler relativement long, en raison des différents interlocuteurs rencontrés. En conséquence, il demande bien sûr un certain investissement personnel et des déplacements. Maintenant, les opportunités peuvent être au rendez-vous ! Enfin, j’ajouterais que les divers entretiens avec Delane SI doivent être considérés comme des échanges, soyez naturels !

serrement de mains

Comment définis-tu le succès ?

Difficile à définir. Chaque personne a son idée sur la question, j’imagine. Et il y a autant de points de vue que de profils.

De mon côté, le succès consiste à s’épanouir dans sa vie privée, ET sa vie professionnelle.  Les deux étant très liées ! L’essentiel est de limiter les regrets car ne pas en avoir est selon moi impossible.

 

Un petit mot pour la fin ?

Je dirai que le consulting est une belle opportunité pour se développer à tout point de vue ; et je ne peux que le recommander !

 

cible

 

Merci beaucoup à Nicolas de s’être consacré à l’exercice de l’interview !

 

Vous souhaitez rejoindre les équipes de Delane SI et postuler pour un poste de gestionnaire back-office ? Rendez-vous ici !