De MIFID à MIFID 2…

Début 2016, la Commission Européenne a annoncé le report d’un an de la mise en application de MIFID II, destinée à renforcer la directive MIFID de 2004.

Rappelons que MIFID, c’est avant tout d’importantes modifications organisationnelles pour les marchés financiers : une obligation de classification et d’information des clients, la formalisation des processus d’exécution des ordres sur les marchés financiers, le renforcement des exigences organisationnelles pour les entreprises proposant des services d’investissement.

En réponse à la crise de 2008, la Commission Européenne a décidé de réviser la norme MIFID. Les objectifs ? Mettre l’accent sur la transparence, renforcer la protection de la clientèle, maintenir l’efficacité des marchés, accroître les pouvoirs des régulateurs.

Autant d’objectifs complexes qui impactent d’ores et déjà nos clients ; en effet, même si la norme ne devrait entrer en vigueur qu’en 2018, les acteurs bancaires et financiers s’adaptent dès maintenant à ces nouvelles règles.

De beaux défis pour nos consultants qui accompagnent nos clients dans l’adoption de ces nouvelles réglementations, enjeux de transformation à dimension internationale !